Droit de la santé publique animale et végétale

Droit de la santé publique animale et végétale

La peste porcine africaine...

Mesures en cas de suspicion de peste porcine africaine

Seules les mesures principales en cas de suspicion de peste porcine africaine sont présentées ci-dessous. Le détail en est défini aux articles 13 à 21 de l'arrêté du 11 septembre 2003 fixant les mesures de lutte contre la peste porcine africaine.

Une exploitation de suidés est suspecte d'être infectée par le virus de la peste porcine africaine quand :

a) Au moins un suidé de l'exploitation est suspect de peste porcine africaine ;

b) Ou un lien épidémiologique avec une exploitation reconnue infectée de peste porcine africaine est mis en évidence à la suite d'une enquête épidémiologique ; cette exploitation est alors qualifiée d'exploitation contact.

 

Lorsque, dans une exploitation autre qu'un abattoir, un ou plusieurs suidés sont suspects de peste porcine africaine, le préfet peut mettre en œuvre les mesures suivantes :

a) Tous les porcs et si possible les sangliers de l'exploitation sont maintenus en confinement;

b) La divagation des chiens, des chats et des volailles sur l'exploitation est interdite ;

c) Les porcs et si possible les sangliers de l'exploitation sont visités et recensés.

d) Les prélèvements nécessaires au diagnostic et aux enquêtes épidémiologiques sont effectués ;

(.../...)

f) Toute sortie de l'exploitation de viandes, de produits issus de suidés, de sperme, d'ovules et d'embryons de suidés, d'aliments pour animaux, de cadavres, de lisier, de paille, d'ustensiles, d'autres objets et de déchets susceptibles de transmettre la peste porcine africaine est interdite;

g) L'entrée et la sortie de l'exploitation sont interdites à tout animal ;

h) L'entrée et la sortie des personnes et des véhicules sont subordonnées à autorisation;

i) Des moyens appropriés de désinfection sont utilisés aux entrées et sorties de l'exploitation et des bâtiments hébergeant les suidés ;

j) Le préfet peut, au besoin, imposer des mesures appropriées pour la destruction des rongeurs ou des arthropodes.

 

En outre le préfet peut prescrire que

a) Tous les suidés présents dans le foyer soient mis à mort sur place ;

b) Mettre en place, autour de l'exploitation suspecte, une zone de surveillance ;

 

Le préfet peut appliquer ces mesures dans toute exploitation contact mise en évidence par l'enquête épidémiologique.

Définition de l'exploitation suspecte

Mesures appliquées en cas de suspicion

Mesures dans les exploitations contact