Droit de la santé publique animale et végétale

Le règlement 853/2004...

Droit de la santé publique animale et végétale

Hygiène de l'abattage des ongulés domestiques...

Avant l'abattage

le texte

Après l'arrivée des animaux dans l'abattoir, l'abattage ne doit pas être indûment retardé. Toutefois, lorsque les exigences de bien-être le requièrent, les animaux doivent être mis au repos avant l'abattage.

 

La viande provenant d'animaux autres que ceux ayant fait l'objet d'un abattage d'urgence en dehors de l'abattoir ne peut être utilisée pour la consommation humaine si les animaux en question meurent autrement que par abattage dans l'abattoir.


Les viandes provenant d'animaux ayant fait l'objet d'un abattage à la suite d'un accident dans un abattoir peuvent être utilisées pour la consommation humaine si, après inspection, aucune lésion grave autre que celles dues à l'accident n'a été constatée.


Les animaux ou, le cas échéant, chaque lot d'animaux à abattre doivent être identifiés de manière à pouvoir remonter jusqu'à leur origine.


Les animaux doivent être propres.


Les exploitants des abattoirs doivent suivre les instructions du vétérinaire officiel afin de faire en sorte que l'inspection ante mortem de chaque animal devant être abattu soit effectuée dans des conditions appropriées.

Délai avant abattage

Abattage dans l'abattoir

Animaux accidentés dans l'abattoir

Identification des animaux à abattre

Propreté des animaux

Inspection ante mortem