Droit de la santé publique animale et végétale

Le règlement 1099/2009...

Droit de la santé publique animale et végétale

Les règles opérationnelles d'immobilisation et de mise à mort...

Règles de saignée

le texte

Lorsqu’une personne est responsable de l’étourdissement, de l’accrochage, du hissage et de la saignée des animaux, cette personne effectue l’ensemble de ces opérations consécutivement pour un même animal avant de les effectuer pour un autre.

 

Dans le cas d’un simple étourdissement ou d’un abattage rituel, les deux artères carotides, ou les vaisseaux dont elles sont issues, sont incisées systématiquement. La stimulation électrique n’est pratiquée qu’après vérification de l’état d’inconscience de l’animal. L’habillage ou l’échaudage ne sont pratiqués qu’après vérification de l’absence de signe de vie de l’animal.

 

Les oiseaux ne sont pas abattus au moyen d’un coupe-cou automatique, sauf s’il peut être établi que le coupe-cou a effectivement sectionné les deux vaisseaux sanguins. Lorsque le coupe-cou n’a pas fonctionné efficacement, l’oiseau est abattu immédiatement.

Traitement successif des animaux

Process de saignée

Usage du coupe-cou